A retenir

  • A distance, dans votre jardin ou lors de votre passage dans le Mont-Blanc, vous pouvez contribuer à alimenter les chercheurs en données pour parfaire les analyses
  • Phénoclim et Wild Mont-Blanc sont les deux programmes en cours actuellement

Science participative : Devenez observateur

À l’interface entre science et société, le CREA Mont-Blanc implique les citoyens dans toutes les étapes de la construction et de la diffusion des savoirs. Son approche promeut l’émerveillement comme vecteur de découverte de la méthode scientifique et de l’esprit critique. Pionnier des sciences participatives, le CREA Mont-Blanc fédère une communauté d’observateurs et de bénévoles passionnés qui contribuent directement aux recherches scientifiques et s’enrichissent au contact des chercheurs.

Wild Mont-Blanc : toute la faune depuis votre canapé

Wild Mont-Blanc, une plateforme participative

Dans le cadre du programme de science participative Wild Mont-Blanc, les citoyens sont sollicités pour identifier les animaux présents dans les centaines de milliers d’images prises par nos appareils dans le massif du Mont-Blanc. Vous observerez les espèces emblématiques des milieux alpins (chamois, bouquetin, marmotte, lièvre variable, cerf, lagopède alpin, tétras lyre, etc.) tout au long de l’année, dans toutes les conditions climatiques, et ceci jusqu’en haute montagne. Wild Mont-Blanc permet aux scientifiques du CREA Mont-Blanc de mieux comprendre comment les animaux s’adaptent aux changements importants de leur environnement. Concrètement, il s’agit d’analyser les déplacements des espèces, leur rythme d’activité, leur comportement alimentaire, et leur date de mue.

Découvrir Wild Mont-Blanc ➞

Phénoclim : surveillez la flore dans votre jardin ou votre cour d’école

Lycéens observant des arbres à Vallorcine suivis dans le cadre de Phénoclim © S.Pozzi

Le programme de sciences participatives Phénoclim étudie les effets du changement climatique sur les cycles saisonniers de 13 plantes de montagne. Grâce au 40 000 données déjà collectées par les “Phénoclimeurs”, le CREA Mont-Blanc a déjà publié plusieurs articles scientifiques et une thèse ! Si vous habitez les Alpes, les Pyrénées, le Massif central ou le Jura et les Vosges, vous pouvez contribuer, sans connaissance scientifique ou naturaliste préalable.

Découvrir Phénoclim ➞

Contact Faune : déjà des observations en ligne

L’Atlas Géonature du Mont-Blanc

Ce protocole sera prochainement développé à grande échelle. Il s’agit de signalez la présence d’espèces principalement animales lorsque vous parcourez ponctuellement le massif du Mont-Blanc. Ce protocole n’est pour l’instant ouvert qu’à quelques bénévoles naturalistes qui collaborent régulièrement avec le CREA Mont-Blanc. En attendant l’ouverture plus large de ce protocole, explorez les espèces observées par nos premiers bénévoles sur le site dédié.