L’Atlas du Mont-Blanc est un laboratoire collaboratif où citoyens, chercheurs
et décideurs participent au suivi des milieux alpins

Saisir une observation

verdissement

Forêts, landes, pelouses alpines… Les paysages de nos montagnes sont plus ou moins verts en fonction des saisons et du climat. Pour étudier les phases de développement de la végétation, les chercheurs mesurent le verdissement, c’est-à-dire toutes les nuances de vert du paysage grâce à des caméras connectées.

 

 Prise de vue de l'alpage de Blaitière - septembre 2015 © CREA Mont-Blanc 

 

On observe le verdissement de la végétation pour mesurer l’évolution de la durée de végétation en altitude. À partir d’une photo dont on va analyser la couleur de chaque pixel, les chercheurs créent un « indice de vert », qui doit atteindre un pic au moment où la végétation est la plus active. Chaque année, on compare les données afin d’évaluer quand la végétation démarre, atteint son pic de productivité et dépérit.

À Planpraz, un appareil photo prend chaque jour une image de l'alpage de Blaitière. On peut y observer la végétation sur tout le gradient d'altitude, de 1000 m à 2300 m (versant nord). L'étendue de la prise de vue permet d'observer les variations de la végétation aussi bien de la foret à basse et haute altitude que de la pelouse alpine. Etudier la couleur des pixels de la photo permet d'observer le verdissement mais également les dates de fonte de la neige, tous deux déterminants pour la faune et la flore d'altitude.

 

 

 

Pulsations végétales

 

 

À partir des photos prises chaque jour de façon automatique par les caméras connectées, les chercheurs peuvent calculer l'indice de vert d'espèces identifiées et localisées précisément sur les pixels de la photo. À 1900 m d'altitude, sur le versant sud à Loriaz, des mélèzes (à droite en jaune), des rhododendrons (à gauche en rouge) et des herbacées (pelouses subalpines en haut en vert) sont observés séparément pour évaluer les variations de la végétation chaque année.

 

Exploitation scientifique de paysage et étude de l'indice de vert (Green index)

Graphique représentant l'indice de vert (Green index)

Graphique de l'indice de vert (Green index), c'est à dire la quantité relative de vert par rapport à la somme des rouge, bleu et jaune.