L’Atlas du Mont-Blanc est un laboratoire collaboratif où citoyens, chercheurs
et décideurs participent au suivi des milieux alpins

Saisir une observation

Comparaison de températures

 

 

Grâce aux trois colonnes capteur, station et année, comparez les données de température de l'air et du sol de notre réseau de 60 stations dans les Alpes sur les dix dernières années.

 

 

 

Capteurs

Pour comparer les données issues du capteur de surface et celles du sol, sélectionnez la station de l’Observatoire (n°231) et l’année 2014 pour les stations (1) et (2) et pour les années (1) et (2). Comparez ensuite les données issues des deux capteurs de température en sélectionnant la température à 2m du sol pour le capteur (1) et la température à la surface du sol pour le capteur (2).

Concentrez-vous sur une période, par exemple entre le 100ème et le 200ème jour, qu’observez-vous quant aux différences de température ? Quant à variabilité des données ?

Les températures relevées à la surface du sol sont moins variables et un peu plus élevées qu’à 2 mètres. Le sol apporte de la chaleur, ce qui réchauffe l’air situé à la surface et tamponne les variations de température.

Pouvez-vous approximer la date de déneigement au niveau de cette station ?

La ligne noire à 0°C sur la gauche du graphique indique que la neige recouvrait le capteur pendant cette période. En effet, sous la neige, la température reste stable à 0°C. Ainsi, le capteur au niveau du sol nous informe de la date de déneigement au niveau de la station. En 2014 à la station de l’Observatoire, la fonte de la neige à la surface du sol a eu lieu aux environs de 75 jours, soit autour du 16 mars.

A quoi ça sert d’avoir 3 capteurs au-dessus du sol ?

Le capteur à la surface du sol informe de la date de déneigement et de la température perçue par les plantes vivant à ras du sol. Le capteur à 30 cm nous permet de savoir si le manteau neigeux est supérieur ou inférieur à 30 cm, et nous permet de connaître l’environnement local pour les plantes de taille moyenne. Le capteur à 2 m, moins influencé que les autres capteurs par l’environnement hyper local, nous informe sur les températures perçues par les arbres.

 

 

 

Altitude

Pour comparer deux stations à deux altitudes différentes, sélectionnez les températures à 2m du sol et l’année 2014 pour les capteurs (1) et (2) et pour les années (1) et (2). Comparez ensuite les données de température d’une station de basse altitude (Observatoire, n°231) et d’une station de haute altitude (Loriaz, n°256).

Qu’observez-vous ?

Pour une même date, les températures en altitude sont plus basses que les températures en vallée. Il est parfois possible d’observer l’inverse, et dans ce cas nous avons affaire à une inversion de température : l’air froid se trouve en fond de vallée, alors que la couche d’air chaud se trouve au-dessus.

 

 

 

Années

Sélectionnez la température à la surface du sol et la station 256 pour les capteurs (1) et (2) et les stations (1) et (2). Comparez ensuite les températures entre les années 2013 et 2014.

En quelle année le déneigement a-t-il été le plus tardif ?

En 2013. On peut observer qu’en 2013, les températures du capteur à la surface du sol sont devenues positives, témoignant de la fonte de la neige à cette station, autour du 150ème jour julien (30 mai) alors qu’en 2014, le déneigement s’est produit autour du 100ème jour julien (10 avril).